Te Sentir Bien Dans ta Peau est un Choix (et pourquoi c’est essentiel pour faire la paix avec la nourriture)

Te Sentir Bien Dans ta Peau est un Choix (et pourquoi c’est essentiel pour faire la paix avec la nourriture)

 

Ces kilos en trop t’insupportent.

 

Sur la balance ils te dépriment. Dans le miroir ils te dégoutent.
Du coup tu te sens mal dans ta peau. Et ta priorité c’est de perdre ces kilos pour te sentir mieux.

 

Ca parait être une bonne idée pas vrai ?

 

FAUX.
Cette décision est destructrice.

 

Parce que pour perdre tes kilos tu vas rejeter tes envies.

  • envie d’un burger à midi ? Nan c’est pas raisonnable.
  • envie de chocolat ce soir ? Nan, c’est pas sérieux.

 

Tu vas te frustrer.
Et tu sais déjà comment ça va finir.

En pleurs devant un pot de Nutella vide suite à un gros craquage.

 

5 min après, les remords, la peur des kilos, et l’obsession de les perdre.
C’est reparti pour un tour de ce manège infini.

 

Maintenant imagine.

Tu te sens bien dans ta peau.
Tu manges ce qui te fait envie. Sans stresser ni culpabiliser.
Tu as envie d’un peu de tout. Tu gères tes envies naturellement.

 

(Là tu vas me dire : « ouais mais moi je vais avoir envie de pizzas tous les jours ».
Pas de panique. En apprenant à écouter aussi ton corps, tu vas naturellement avoir envie d’un peu de tout.
Ce sujet mérite un article à lui tout seul, alors promis je me mets au boulot bientôt ^^)

 

La bonne nouvelle ?
Se sentir bien dans ta peau est un choix.
C’est pas un chiffre sur une balance. C’est un état d’esprit.

 

Te sentir bien dans ta peau, c’est ton choix rien qu’à toi.

  • Des filles grosses se sentent bien dans leur peau, tous les jours.
  • Des gens gravement malades se sentent bien dans leur peau, tous les jours.

 

Choisis de te sentir bien dans ta peau, maintenant.
C’est essentiel si tu veux faire la paix avec la nourriture.

 

Je te montre pourquoi et comment faire dans la suite de l’article.

 

Ca veut dire quoi “se sentir bien dans sa peau” ?

On entend partout qu’il faut accepter son corps.
Et sur le principe je suis d’accord.

 

Le souci, c’est que ça veut rien dire “accepter son corps” en fait.
Quel autre choix t’as que de l’accepter ? Il est là, et il va pas se barrer.

Et puis c’est pas comme si tu pouvais “refuser ton corps”.

 

Du coup, en général y’a deux interprétations :

  • La 1ère, la pessimiste. Pour qui “accepter son corps” veut dire : « abandonner » ou « se résigner ».
    Genre : “voilà mon corps est comme ça, j’y peux rien, c’est comme ça. Je le déteste, mais je l’accepte”.
  • Et la 2ème, l’optimiste. Pour qui “accepter son corps” veut dire : “faire semblant de se kiffer”.
    Genre “je kiffe mon physique, je me trouve trop canon” (mais en fait je le déteste en secret).

Aucune des deux ne va t’aider à guérir.
Parce que ces deux interprétations passent à coté de l’essentiel du message.

 

L’idée importante c’est de décider de te sentir bien dans ta peau.
Dès maintenant.

 

Y’a toujours 2 façons de voir les choses :

  • soit tu te dis que t’es trop grosse pour te baigner / soit tu te dis “génial j’adore nager et ce sentiment de liberté quand je suis sous l’eau”
  • soit tu te dis que t’es trop grosse pour parler à ce mec / sois tu te dis “quelle chance d’avoir pu aller à cette soirée je vais pouvoir parler à ce mec”
  • soit tu te dis que t’es trop grosse pour mettre cette robe / soit tu te dis que “je vais être canon dans cette robe quoi qu’il arrive”

 

Décider de te sentir bien dans ta peau, c’est ne pas attendre que ton corps maigrisse pour commencer à vivre.

 

Te dire que tu feras telle ou telle activité plus tard, c’est insulter ton corps.
C’est comme si tu lui disais : “toute façon t’es bon à rien tant que t’es gros. Maigris et on en reparle après”.

 

Tu manques de respect à ton corps.

Décider de te sentir bien dans ta peau c’est honorer ton corps, l’admirer et être fier de lui.

Pas vraiment le vocabulaire que tu utilises quand tu parles de ton corps pas vrai ?
Si je te demande ce que tu as pensé de ton corps aujourd’hui. Qu’est-ce qui te vient à l’esprit ?

 

Moi, le weekend dernier par exemple :

  • pendant mon sport : “pff j’ai vraiment des gros bras”
  • devant le miroir, en mettant ma jupe “punaise ces genoux flasques”
  • en me voyant en photo en maillot de bain : “c’est quoi ces bourrelets du dos ?”

 

Pourtant, ce jour-là j’avais fait une balade le long de la plage, nagé dans la mer.
J’avais bossé mes bras, mes épaules et mon dos au sport.
J’avais aussi cuisiné, profité d’un resto et même écrit cet article.

 

À aucun moment je me suis dit que j’avais la chance d’avoir mes 2 jambes et mes 2 bras pour faire ce que je voulais.
D’avoir un palais qui me permet de kiffer ce que je mange, des yeux pour apprécier les paysages.
Une sensibilité qui me permet d’apprécier le soleil et l’eau rafraîchissante de la mer sur ma peau.

 

Tu passes plus de temps à dénigrer ton corps plutôt qu’à l’applaudir.
Alors qu’il te permet de faire tout ce que tu veux.

Ces remarques négatives prennent tellement de place dans ta tête, que tu mets ton apparence physique au-dessus de ce que ton corps te permet d’accomplir.

 

C’est fou l’importance qu’on donne à notre physique.

Quel est le point commun entre : Nelson Mandela, Gandhi et Martin Luther King ?
Leur apparence physique ou les grands combat qu’ils ont menés pour changer la vie de millions de personnes ?
Grâce à leur esprit, leurs paroles, et leurs actes. Mais aussi grâce à tout ce que leur corps a rendu possible.

 

Je sais ce que tu te dis. Super j’ai 2 jambes… comme toute les filles en fait. Ca va pas donner envie à un mec de me regarder.
Et t’as raison.

 

Mais est ce que “te détester” va + donner envie à un mec de te regarder ?
Non. Ca sert absolument à rien de te détester. C’est pas facile d’arrêter de le faire, mais ça sert à rien.

L’idée c’est plutôt d’être bienveillante avec ton corps. Apprends à neutraliser ces parties que tu détestes.
Il s’agit pas forcément de les aimer, mais de les regarder telle qu’elles sont, et réaliser qu’elles font partie de toi.

 

J’ai toujours détesté mes fesses. Trop volumineuses, trop larges, aucun pantalon ne me va.
Puis j’ai appris à les habiller, à comprendre que je suis faite comme ça, que c’est ma morphologie.
Alors soit je m’adapte à elles, soit je pleure toute ma vie.

 

Décider de te sentir bien dans ta peau, c’est être libre.

Libre de prendre des décisions sans être influencée par tes pensées négatives et paralysantes.

 

Et surtout, libre de choisir ce que tu manges sans être oppressée par tes pensées culpabilisantes.

Genre :

  • manger un burger parce que t’en as envie. Sans culpabiliser ou avoir peur de grossir
  • manger une salade parce que t’en as envie. Pas parce que “c’est mieux”.

 

Pourquoi “te sentir mal dans ta peau” t’empêche de guérir

Quand tu te pèses le dimanche, t’es déçue de voir que t’as pris un kilo.
Cette déception sur la balance, c’est le signe que derrière tes choix alimentaires se cache un espoir de maigrir.

 

Pour te sentir bien dans ta peau, tu veux perdre des kilos.
Du coup tous tes choix sont guidés par cette obsession de maigrir.
T’es incapable de lâcher prise et de vraiment écouter tes envies. Parce que t’as trop peur de grossir.

  • Si t’as envie de Burger, mais que tu penses qu’à ton poids sur la balance. Tu n’écouteras pas cette envie.
  • Si t’as envie de chocolat, mais que tu l’imagines arriver direct dans tes fesses. Tu n’écouteras pas cette envie.

 

Et c’est là que tu fais une grave erreur.

Je t’expliquais ici pourquoi tu dois choisir entre maigrir et guérir de tes compulsions alimentaires.

Si tu choisi de guérir et ne plus avoir de crises : tu vas devoir te faire confiance.
Manger ce qui te fait vraiment envie, peu importe l’impact que ça pourrait avoir sur ton poids.

 

Voilà pourquoi tu dois à tout prix arrêter d’être obsédée par ton poids et ton physique.

 

 

Ton physique t’obsède, tu es trop stressée par “prendre des kilos”.
Tu es paralysée par l’idée d’écouter tes envies.

Parce que t’as peur d’avoir envie de manger que des trucs gras et sucrés. Et de prendre du poids (ton poids encore et toujours au centre de toutes tes reflexions).

 

Le truc c’est qu’aujourd’hui tu connais qu’une seule de tes envies.
L’envie “palais”. Ces aliments qui te font saliver (nut nut, brioche, chocolat, bref tu connais).

 

Mais en fait il existe 2 autres envies qui sont déjà en toi.
Tu vas juste apprendre à les écouter.

Le but, c’est de te faire assez confiance pour jongler entre tes différentes envies naturellement :

  • l’envie palais
  • l’envie santé (l’envie d’avoir un corps en bonne santé)
  • l’envie bien être (l’envie de te sentir bien, pleine d’énergie)

 

(Je prépare un article détaillé sur ces 3 envies et le principe de la “satisfaction”.
Dans lequel je t’explique comment prendre conscience de ces envies qui sont en toi depuis toujours. Comment apprendre à les écouter et pourquoi c’est important de le faire).

 

 

 

Décide de te sentir bien dans ta peau et tu seras capable de manger de tout.
Sans restriction, sans stress et sans culpabilité.

 

Comment on fait pour apprendre à “se sentir bien dans sa peau”

Tu t’en doutes.
Tu ne vas pas te libérer de tes pensées négatives en 1 jour.

 

L’important c’est de commencer ce travail maintenant.
De prendre conscience un peu tous les jours de tout ce que ton corps t’apporte.
Pour te souvenir que ton corps est bien plus qu’une apparence physique.

Voici quelques exercices à pratiquer tous les jours, à partir d’aujourd’hui 🙂

 

 

1/ REMERCIE TON CORPS

Tu as la chance de pouvoir tout faire, tout voir, tout sentir.
De pouvoir ressentir un million de trucs par jour.
Fais une pause de temps en temps, juste quelques secondes, et regarde la beauté de ce qui t’entoure.

La chaleur du soleil qui touche ta peau, les paysages aux mille couleurs, les gens qui sont autour de toi.
Ton coeur qui bat plus ou moins vite selon si t’es détendue ou excitée, tes muscles qui te permettent de danser ou te balader.

Il y a tellement de trucs auxquels on fait même plus attention tellement on les considère comme acquis.
C’est justement cette chance que je veux que tu ressentes, chaque jour qui passe.

On appelle ça “la gratitude”.
Tous les matins, pense à un truc que ton corps te permet de faire, et remercie-le pour ça 🙂

 

2/ ARRÊTE DE TE JUGER

Dans le miroir, à toutes les fenêtres, après la douche…
Tu passes ta vie à constater ce qui dépasse.

Éloigne-toi de cette négativité.

Quand tu te rends compte que tu te “body check” (oui les américains ont vraiment une expression pour tout), retourne au point 1/ et remercie ton corps à la place.

 

3/ REGARDE-TOI AVEC BIENVEILLANCE

Non, tu n’es pas obligée de trouver belles toutes les parties de ton corps.
Mais entre les trouver belles et les détester, il y a un monde.

 

Le but, c’est d’apprendre à les regarder, à les apprivoiser avec un regard bienveillant.

Oui tu as de la cellulite, comme la majorité des filles et c’est normal.

  • tes cuisses se touchent mais elles sont douces.
  • tes bras ballottent mais ils sont mignons.
  • t’as des grosses joues mais ton visage rond te va plutôt bien.

 

Observe-toi, remarque les petits détails que tu aimes bien.

Qui sont peut-être des défauts pour d’autres, mais ils font entièrement partie de toi.
Comme je le disais tout à l’heure, c’est ta morphologie.

 

À toi d’apprendre à vivre et évoluer avec elle, sous peine de souffrir toute ta vie.

 

4/ ARRÊTE DE TE COMPARER

C’est humain de se comparer.
Ça sert à rien de vouloir l’empêcher. C’est plutôt le jugement derrière cette comparaison que tu dois stopper.

 

Avoue tu t’es déjà surprise à penser des trucs horribles comme : “bon, au moins j’ai pas autant de ventre qu’elle” ?
Ne te cache pas, on l’a toutes fait.

Sauf que :

  • déjà c’est pas très sympa,
  • et en plus en faisant ça tu te dis forcément : “si je juge les autres, c’est sur qu’ils font pareil sur moi”.

 

Compare-toi “positivement”.

Regarde les filles autour de toi, trouve ce qui te plait chez elles et inspire-toi.
Regarde leur physique, mais aussi ce qu’elles dégagent (de la confiance en elles, un sourire, de la timidité ?)

 

Sur Instagram, suis des filles qui te ressemblent et qui se sentent bien dans leur peau.
T’imagines bien que t’es pas la seule à avoir de la cellulite.
Voir d’autres femmes l’assumer au grand jour, c’est libérateur tu verras.

 

 

Fais bien la différence entre l’inspiration qui te booste, et l’admiration malsaine qui te fait dénigrer les autres filles.
(l’un des deux est mal, je te laisse deviner lequel :P)


5/ SOIS FIÈRE DE TOI

Pas la peine de faire des trucs de fou pour être fière de toi.


Ça peut juste être faire un grand rangement, une séance de sport, cuisiner un repas qui te plait.
Ecrire dans ton journal, t’inscrire à cette formation qui te fait envie mais peur, tester ce cours de boxe.

Chaque petite tâche compte.

 

Le but c’est de ressentir cette sensation d’accomplissement et de fierté le plus souvent possible.
Parce que ça a un impact puissant sur ton estime de toi.

 

Plus tu ressens cette fierté de la tâche accomplie, plus tu te sens capable d’accomplir des trucs.
Tu apprends à t’aimer, et tu gagnes confiance en toi.

 

Conclusion

Te sentir bien dans ta peau est un choix.

Ca veut pas dire que c’est facile. Que tu vas y arriver en 2 jours.
Ca veut juste dire que t’es la seule à prendre cette décision. Et que tu peux décider de la prendre tout de suite. Là. Maintenant.

 

D’ailleurs ElyKilleuse a fait un super post à ce sujet sur Insta.
Elle explique que t’as le droit de dire que : “c’est pas facile de s’accepter”, mais que c’est contre productif.

 

https://www.instagram.com/p/BbOYO6BBW5O/?taken-by=ely_killeuse

 

Te sentir bien dans ta peau, c’est pas une histoire de kilos.
C’est un état d’esprit.

L’important, c’est de te rendre compte de tout ce que ton corps t’apporte. Et qu’il mérite tout le respect et la bienveillance du monde.
Au fur et à mesure, tu vas réaliser que ton apparence physique n’est pas si importante.

 

Je dis pas que tu vas y arriver du jour au lendemain.
Décider de te sentir bien dans ta peau est un voyage.

Avec des hauts et des bas. Des jours ou tu aimes ton corps et d’autres où tu l’aimes moins.
L’important c’est juste d’avancer un peu chaque jour.
Et de connaitre exactement ta destination : te sentir bien dans ta peau.

 

Parce que te sentir bien dans ta peau, c’est le premier pas pour faire la paix avec la nourriture.

 

Aller, va te faire un auto-câlin maintenant,
et promets-moi de respecter ton p’tit corps 🙂

 

PS : J’en profite pour faire une spéciale dédicace à mon corps. Merci mon corps.
Merci de me permettre de partager ces mots.

Tout à l’heure je te parlais t’accomplir des petites actions pour être fière de toi, et de ton corps.
Tu sais quoi ? Ton corps aussi peut te permettre de partager ces mots.

Et même si t’as l’impression que c’est une toute petite action, ça représente énormément pour moi.
Parce que je suis persuadée que toute ensemble on peut réussir à Propager le Développement Personnel Alimentaire pour que plus aucune femme ne souffre de TCA. 

Alors si tu penses que ce message mérite d’être entendu et que tu veux participer à l’aventure.
N’hésite pas à partager cet article dans ta story Instagram. Et bienvenue dans l’aventure 🙂

 

7 Commentaires

  1. Sabine
    14 novembre 2017 / 16 h 40 min

    Encore un super article qui fait du bien !
    Perso, je trouve que si c’est si dure de prendre du recul vis à vis de mon corps c’est à cause du fait que le “paraître” prend de plus en plus de place dans nos vies (via les réseaux sociaux en particulier) avec cette pensée destructrice de “si on veut, on peut”…
    Finalement, parfois je me dis que si j’étais toute seule sur mon île, je ne me prendrai pas la tête avec mon corps…Et de réaliser ça, ça m’aide à prendre de la hauteur et à apprécier mon corps tel qu’il est.
    Bref, en tout cas merci pour ce petit boost de bienveillance, ça fait toujours du bien et ça n’a pas de prix 🙂

    • 14 novembre 2017 / 18 h 34 min

      Je suis complètement d’accord avec toi, c’est pas du tout facile aujourd’hui de réellement faire abstraction de son physique.
      C’est pour ça que c’est d’autant plus important de se recentrer sur soi régulièrement, de savoir ce qui compte vraiment. Comme tu as fait finalement, en t’imaginant sur une île et j’aime bien l’idée d’ailleurs, je la réutiliserai 🙂
      Merci beaucoup pour ton commentaire encourageant et très intéressant !

  2. 14 novembre 2017 / 23 h 16 min

    Tes articles sont tellement complets et ils font du bien <3
    Ce qui est bien c'est que quand je te lis j'ai l'impression de t'entendre parler et de prendre un thé avec toi 🙂
    J'ai l'impression que ma vie est un grand chantier en ce moment, tellement d'aspects que je veux travailler pour être plus en paix avec moi-même. C'est pas facile, non, c'est même le bazar dans ma tête, mais merci de partager tout ça et de me faire découvrir des filles super inspirantes, je m'en nourris pour l'instant et petit à petit je mettrai un pas devant l'autre, puis deux, puis trois.
    Des bisous!

    • 16 novembre 2017 / 11 h 42 min

      Oh coucou !! 🙂
      Ahah j’aime beaucoup l’idée de prendre un thé à distance. Hâte de revenir à Paris pour se prévoir ça en vrai !
      Je m’attendais pas à ce que tu commentes, mais je suis ravie que mon article t’aies un peu parlé. Franchement moi ça m’a beaucoup aidé à me décomplexer de suivre des filles différentes sur Instagram. Même si j’aime le côté inspirations, quand toi ça va pas trop, ça peut vite te faire déprimer (même si tu sais que c’est mis en scène, c’est quand même badant je trouve). En suivant des filles qui sont elles-même dans leurs posts et en stories, ça aide à réaliser concrètement qu’on est toutes uniques, qu’on a toutes nos différences, qu’y en a aucune qui est parfaite. Ça dédramatise.
      Tu ne prends pas confiance en toi en 2 jours, mais à force de prendre une dose quotidienne de filles inspirantes qui s’acceptent telles qu’elle, tu vois petit à petit tes blocages s’en aller. Sans trop t’en rendre compte.
      Tu es tellement une belle personne ma Léa. À très vite <3

      • 23 novembre 2017 / 14 h 15 min

        Je suis entièrement d’accord avec toi, c’est hyper facile de se sentir frustrée en suivant certaines filles. Car quoi qu’on en dise on ne peut pas s’empêcher de se comparer, c’est humain je pense.
        En ce moment je préfère vachement regarder les stories des gens que de scroller indéfiniement, je trouve qu’il y a un côté authentique bien appréciable 🙂
        Merci merci ça me touche tellement ce que tu dis. Je t’embrasse fort et j’ai hâte que tu repasses par Paris <3

  3. ISABELLE HUBERT
    29 décembre 2017 / 10 h 37 min

    bj ma biche, dans un de tes posts sur insta, tu demandais de te dire si on replongeait dans la restriction, zut!! je pense que je suis en panique car je pèse 66 kg au lieu des 65 kg habituel, donc je reprends mes ? internes:” je vais devenir obèse si je ne fais pas mon 100° régime, je dois faire attention c’est les fêtes de fin d’année l’horreur toutes ces tentations,…. blablabla, donc me voilà, je t’avoue que je suis à 2 doigts de reprendre un de mes plans alimentaires, je suis un peu paumée, passes de belles fêtes bsbs Isa

    • 25 janvier 2018 / 14 h 00 min

      Ma belle, je suis passée complètement à côté de ton commentaire je suis désolée, je viens de tomber dessus par hasard ! Comment se sont passées tes fêtes finalement ? Et dans quel état d’esprit es-tu ?
      Bisous, et encore vraiment désolée pour le retard…
      Elyane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *